Formation

Trouvez les frais d'études
de la formation qui vous intéresse

Au moment de l'inscription, que dois-je régler
auprès de l'université pour finaliser mon inscription ?

CESPU - EGAS MONIZ :
Lorsque vous recevez une place de la part d'une université, vous avez 48h pour accepter ou refuser la place.
Une fois acceptée vous avez 5 jours ouvrés pour régler les premiers frais, soit : les frais d'immatriculation + assurance + les 3 premiers mois de scolarité (si vous choisissez le paiement mensuel) ou + la totalité si vous choisissez le paiement comptant.

Exemple : CESPU DENTAIRE avec un paiement mensuel = 350 € (frais d'immatriculation) + 35 €(assurance) + 3 x 705 € (frais de scolarité) = vous devez faire un virement de 2 500 € à l'université.

EUVG :
Lorsque vous recevez une place de la part d'une université, vous avez 48h pour accepter ou refuser la place.
Une fois acceptée vous avez 5 jours ouvrés pour régler les premiers frais, soit : les frais d'immatriculation + assurance + le premier montant des frais de scolarité (selon la découpe que vous choisissez : en 2 fois ou 3 fois) ou + la totalité si vous choisissez le paiement comptant.

Exemple : EUVG VÉTO avec un paiement en 2 fois = 730 € (frais d'immatriculation) + 40 €(assurance) + 4 429,49 € (frais de scolarité) = vous devez faire un virement de 5 199,49 € à l'université.

En cas de transfert de formation ; si vous avez été admis dans un choix 2 ou 3 mais êtes appelé après votre paiement dans votre choix 1, tous les frais engagés sont transférés dans votre nouvelle formation. Il suffit alors de régler la différence (si il y en a une).

Exemple : EGAS MONIZ vous avez réglé votre choix 2 en Kiné soit 2 055,75 € et vous venez de recevoir une proposition de place en Dentaire, votre choix 1, après avoir été sur liste d'attente, les premiers frais demandés sont de 2 699,70 €, vous devez donc régulariser de 6433,95 €.

Nous vous rappelons que en payant les premiers frais, vous vous engagé auprès de l'université à suivre l'année complète, votre place est donc bloquée et ne sera pas distribuée à un autre étudiant. Si vous décidez de vous retirer avant la fin de l'année complète, celle ci est due (cf CGU signées lors de l'envoi du dossier papier).

ICOM:
A l’inscription :
Pour un paiement en 10 fois : versement des 3 premières mensualités soit 3 x 1 050 € = 3 150 €
Pour un paiement en 3 fois : versement du premier montant soit 1 x 3 383 €
Pour paiement en 1 fois : le montant annuel des frais d’études soit 10 000 €

Comment financer
mes études ?

La bourse sur critères sociaux (la bourse du CROUS) n’est pas réservée qu’aux seuls étudiants français étudiant en France, bien que cela soit son territoire d’attribution principal. Elle est également disponible pour les étudiants français s’inscrivant en Médecine Dentaire ou en Pharmacie dans un établissement qu’elle reconnait (c’est le cas de la CESPU). Pour en savoir plus, consultez le site du CNOUS sur lequel vous apprendrez à constituer votre Dossier Social Etudiant. Attention, votre dossier doit être établi entre le 15 janvier et le 31 mai précédent la rentrée.

D’autres aides peuvent vous permettre de financer vos études : la bourse au mérite, les aides régionales et dans les outre-mer, les prêts bancaires garantis par l’Etat,

Le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes tient à jour un fichier des départements qui ont besoin de professionnels de santé. Les départements peuvent financer tout ou partie des études et proposent des aides à l’installation, des exonérations fiscales, etc. à condition de travailler pendant un certain temps dans une ZRR (Zone de Revitalisation Rurale)

Bourses du Conseil de l’Europe

La plupart des grandes banques françaises proposent des prêts étudiants. L’article lié vous permettra d’avoir plus de renseignements. Attention ! Si vous prévoyez d’avoir recours à un prêt étudiant, préparez votre dossier au plus tôt pour obtenir de votre banque un accord de principe de manière à pouvoir débloquer les fonds dès que vous en aurez besoin (au moment de l’inscription définitive au mois de juillet).

Il existe également des bourses distribuées par le Portugal : consultez le site de la DGES

Pour constituer votre dossier de candidature,
vous allez être redirigé vers la plateforme Hippocrate

Créer ma candidature maintenant

Questions
fréquentes

Non. GEDS est totalement gratuit pour les étudiants dans toutes vos démarches pour postuler au sein des Universités Portugaises de santé. GEDS vous accompagnera gratuitement jusqu’aux résultats d’admission. GEDS est rémunéré par les universités comme organisme de conseil de promotion et de gestion de candidatures internationales. Ainsi, lorsque vous contactez l’Université, elle vous renvoie nécessairement vers GEDS.

Les études de santé sont payantes aux Portugal, car les universités coopératives ne reçoivent aucune aide de l’état portugais, mais leur montant est modéré car nos Universités partenaires sont des établissements à but non lucratif. (Pour rappel un étudiant français coûte en moyenne 11.500 € payé par l’Impôt en grande partie.) Voir la rubrique frais d’études et choisir l’Université de votre choix.

Pour les étudiants souhaitant bénéficier des bourses d’études sur critères sociaux, nous vous invitons à vous renseigner auprès du CROUS afin de vérifier votre éligibilité. À ce jour, seuls les étudiants en Médecine Dentaire ont pu bénéficier de cette aide.

Oui. Si vous postulez à deux universités différentes, vous aurez à nous renvoyer 2 dossiers papier (un par université) et vous devrez fournir les preuves de paiement des frais de candidature de chacune des universités où vous souhaitez postuler. Dans tous les cas et quel que soit votre résultat, les frais de candidature et d’admission (si vous vous inscrivez) ne sont pas remboursables.

Dès votre départ de France, n’étant plus résident, vous n’êtes plus couvert par la sécurité sociale. N’étant pas de nationalité portugaise, vous n’êtes pas non plus couvert par la sécurité sociale portugaise. C’est la raison pour laquelle, nous conseillons aux étudiants d’adhérer à une assurance privée qui couvre tous les besoins en termes de remboursements (visites, médicaments, analyses biologiques, radiologie), permet une avance de fonds en cas d’hospitalisation, une assurance rapatriement en cas de problème important et une assurance de responsabilité civile. Certaines universités proposent des assurance santé, mais l’expérience prouve qu’elles sont soit insuffisantes, soit très lentes à rembourser. Nous vous conseillons donc de vous rendre sur la page de YUPWEGO-GEDS qui nous semble proposer le meilleur rapport qualité/prix.

Non, la vie quotidienne (nourriture, transports, loisirs) n’est pas chère. Elle vous coutera certainement moins chère qu’en France. Vous trouverez ici un comparatif des prix et loyers entre la France et le Portugal.