En France, on m’a fermé des portes, au Portugal, on m’a déployé le tapis rouge
Interview Etudes vétérinaire

En France, on m’a fermé des portes, au Portugal, on m’a déployé le tapis rouge

Temps de lecture estimé :

13-04-2023 à 16:51:00 2470

Kylie Delattre a rejoint l’Université Vasco de Gama (EUVG) à Coimbra en 2016. Elle fait donc partie de la toute première promotion d’étudiants français à avoir fait confiance à GEDS, et à être partie étudier la médecine vétérinaire au Portugal.

Nous sommes restés proches de Kylie tout au long de sa scolarité, et nous restons proches d’elle maintenant, avec son diplôme fièrement obtenu, et sa carrière lancée.

Kylie nous aide désormais à recruter les futurs étudiants en participant aux entretiens d’admission en tant que juré GEDS.

Nous sommes fiers de son parcours, et nous avons décidé de la mettre en lumière à travers cette courte interview.

Kylie, pourquoi avoir choisi d’étudier à l'étranger et pourquoi le Portugal ?

“À l’étranger, parce que la France s’est perdue dans sa quête de l’élitisme. L’Europe a évolué pendant que la France est restée sûre d’elle-même, laissant passer des éléments exceptionnellement motivés et à fort potentiel.”

“En France, on m’a fermé des portes, au Portugal, on m’a déployé le tapis rouge.”

“Le Portugal ? Car c’est au travers de cette sélection que j’ai été accueilli à bras ouverts. Que je me suis sentie écoutée et épaulée dans mon projet.”

Combien de temps ont duré tes études ?

“Après mon bac, j’ai eu deux ans de DUT (diplôme obtenu), puis deux ans de prépa ATS BIO (sélectionnée en école d’ingénieur) et la même année, j'ai été sélectionné au Portugal. Où j’y ai fait mes cinq ans et demi d’études. Donc en comptant les années post bac, j’ai bac + 10.”

Ton conseil pour apprendre au mieux le portugais ?

“Ne pas rester dans le cocon des étudiants français. C’est une grande erreur. Il faut vivre Portugal, manger Portugal, dormir Portugal. Il faut tout simplement avoir cette volonté d’intégrer cette nouvelle culture, et tout se passera au mieux.”

Quel est ton plus beau souvenir au Portugal ?

“Le Portugal tout simplement. Il est impossible d’y choisir qu’un souvenir.
On reste marqué à jamais d’une expérience comme celle-ci.

Après tes études, as-tu trouvé du travail facilement ?

“Très facilement. J’ai été accueilli à bras ouverts. Et même en travaillant, je reçois presque tous les jours des nouvelles offres/opportunités.”

Kylie Delattre

Quel conseil donnerais-tu aux futurs étudiants / diplômés ?

“De profiter de la culture et des belles traditions que le Portugal a à offrir. Ne surtout pas vouloir venir au Portugal en instituant sa culture française. S’ouvrir à ce beau pays. Ce n’est que comme ça qu’ils réussiront à être bien d’esprit et ainsi réussir leurs études dans le meilleur environnement possible.

Sommaire

Partager cet article

Ces articles pourraient vous intéresser



Confiance et Excellence

Confiance et Excellence
Nos établissements partenaires sont accrédités et audités par les autorités compétentes.

Vers le succès européen

Vers le succès européen
Les diplômes universitaires nationaux sont reconnus dans toute l’Europe selon le Processus de Bologne.

Respect de la législation

Respect de la législation
Les formations et diplômes permettent l’inscription dans l’ordre professionnel du pays d’exercice souhaité par le candidat.