Étudier la kinésithérapie en Europe : les avantages et les voies d'accès aux écoles de kiné
Etudes à l'étranger

Étudier la kinésithérapie en Europe : les avantages et les voies d'accès aux écoles de kiné

Temps de lecture estimé :

21-03-2023 à 12:59:00 2477

La kinésithérapie est un domaine en plein essor et qui offre de nombreuses opportunités professionnelles. Le métier de kinésithérapeute est aujourd'hui très recherché, avec des spécialisations diverses. Dans cet article, nous allons aborder les formations en kinésithérapie, les écoles de kiné et les différentes voies d'accès pour devenir kinésithérapeute, notamment via Parcoursup et les études à l'étranger.

Les formations en kinésithérapie

La formation initiale pour devenir kinésithérapeute

Pour devenir kinésithérapeute en France, il est nécessaire de suivre une formation en kinésithérapie, d'une durée de 4 ans, dans une école de kiné agréée. Le cursus comprend des enseignements théoriques et pratiques, ainsi que des stages en milieu professionnel pour acquérir de l'expérience.

Les spécialisations en kinésithérapie

Une fois diplômé, le kinésithérapeute peut choisir de se spécialiser dans un domaine particulier, comme le sport, l'ostéopathie ou la pédiatrie. Pour cela, il est nécessaire de suivre des formations complémentaires spécifiques à chaque spécialisation.

Les spécialisations en kinésithérapie

Comment entrer en école de kiné en France ?

Les admissions via Parcoursup

L'admission en école de kiné en France passe généralement par la plateforme Parcoursup. Les candidats doivent y déposer leur dossier et choisir les écoles de kiné auxquelles ils souhaitent postuler. La sélection se fait sur la base des notes obtenues au lycée et des éventuelles expériences ou motivations des candidats.

Comment faire kiné sans passer par médecine ?

Il est possible de devenir kinésithérapeute sans passer par la filière médecine. En effet, la formation en kinésithérapie est indépendante et ne nécessite pas de suivre un cursus médical. Néanmoins, il est important d'avoir de solides connaissances en sciences et en anatomie pour réussir dans ce domaine.

Les avantages d'étudier la kinésithérapie à l'étranger

Des voies d'accès plus diversifiées

Les étudiants français qui souhaitent étudier la kinésithérapie à l'étranger ont accès à des voies d'admission plus diversifiées. Ils peuvent ainsi contourner la sélection de Parcoursup et accéder à des formations de qualité dans des universités européennes. La GEDS travaille donc avec des universités portugaises et chypriote pour vous offrir des formations d’excellence et valable dans toute l’UE.

Une expérience internationale enrichissante

Faire ses études de kinésithérapie à l'étranger permet également de bénéficier d'une expérience internationale, de développer des compétences linguistiques et interculturelles, et d'élargir ses perspectives professionnelles. En effet, en fonction des pays et des marchés, la pratique peut s’avérer différentes entre les pays d’Europe et la complémentarité des visions est essentiel à la bonne évolution d’une carrière.

La reconnaissance des diplômes européens

Les diplômes de kinésithérapie obtenus au sein de l'Union européenne sont reconnus en France tant qu’ils suivent un programme similaire et un nombre d’heure de stage et pratique minimal, ce qui facilite l'intégration des étudiants français sur le marché du travail à leur retour.

Le parcours pour devenir kinésithérapeute à l'étranger

Choisir une université ou école de kiné européenne

Il existe de nombreuses universités et écoles de kiné en Europe qui proposent des formations de qualité. Les étudiants français devront effectuer des recherches pour trouver l'établissement qui correspond le mieux à leurs attentes, en prenant en compte des critères tels que la qualité de l'enseignement, les conditions d'admission et les coûts de formation. Le Portugal est une des destinations favorites des étudiants francophone en Europe et le nombre croissant d’inscriptions aux formations le démontre.

Choisir une université ou école de kiné européenne

Préparer son dossier de candidature

Une fois l'établissement choisi, il est nécessaire de préparer un dossier de candidature solide, qui mettra en avant les compétences, les expériences et les motivations du candidat. Ce dossier peut inclure des lettres de recommandation, un CV et une lettre de motivation. Vous trouverez toutes les informations lorsque vous commencerez votre application sur la plateforme Hippocrate.IO de la GEDS.

Se préparer aux épreuves d'admission

Certaines universités et écoles de kiné à l'étranger organisent des épreuves d'admission, telles que des entretiens. Il est donc crucial de se préparer en amont afin de maximiser ses chances de réussite.

Conclusion

Devenir kinésithérapeute est un parcours passionnant qui offre de nombreuses opportunités professionnelles. Les formations en kinésithérapie sont accessibles via Parcoursup, mais il est également possible d'étudier à l'étranger pour bénéficier d'une expérience internationale et de voies d'accès plus diversifiées.

En choisissant la bonne école de kiné et en se préparant minutieusement, les étudiants pourront se lancer dans une carrière prometteuse en tant que kinésithérapeute, masseur kinésithérapeute, kinésithérapeute ostéopathe ou kinésithérapeute du sport.

Sommaire

Partager cet article

Ces articles pourraient vous intéresser



Confiance et Excellence

Confiance et Excellence
Nos établissements partenaires sont accrédités et audités par les autorités compétentes.

Vers le succès européen

Vers le succès européen
Les diplômes universitaires nationaux sont reconnus dans toute l’Europe selon le Processus de Bologne.

Respect de la législation

Respect de la législation
Les formations et diplômes permettent l’inscription dans l’ordre professionnel du pays d’exercice souhaité par le candidat.