Il ne faut surtout pas baisser les bras, on est bien entouré et bien formé à notre futur métier.
Interview Etudes dentaire

Il ne faut surtout pas baisser les bras, on est bien entouré et bien formé à notre futur métier.

Temps de lecture estimé :

08-05-2023 à 13:08:00 901

Pauline est diplômée de la CESPU en Médecine Dentaire.

Elle nous aide aujourd’hui à évaluer les futurs étudiants en étant que juré pour GEDS lors des entretiens.
Elle fait partie de la première promotion de GEDS et nous sommes fières de partager un peu de son parcours au Portugal à travers cette petite interview.

Pourquoi as-tu choisi d'étudier au Portugal ?

J’ai toujours voulu faire mes études à l’étranger. J’ai donc opté pour le Portugal, un pays que j’avais déjà visité, entre autre sa culture et ses paysages m’ont vraiment attirés.

Ton conseil pour apprendre au mieux le portugais ?

Converser avec les Portugais et ne pas rester qu’entre français.

Quel est ton plus beau souvenir au Portugal ?

Je garde tellement de beaux souvenirs de mes 5 ans là-bas, qu’il me serait difficile d’en choisir un.

Après tes études, comment s’est passé la reconnaissance de ton diplôme ?

Très bien ! Sans aucune difficulté, tout s’est fait normalement.

Après tes études, as-tu trouvé du travail facilement ?

Aussitôt les formalités administratives faites (inscription à l’Ordre), j'ai fait un remplacement de 4 mois et j’ai enchaîné sur une collaboration libérale.

Quel conseil donnerais-tu aux futurs étudiants/diplômés ?

Être motivés et persévérants. Il ne faut surtout pas baisser les bras, on est bien entouré et bien formé à notre futur métier. Et surtout, profiter d’être au Portugal pour apprendre de ce pays et profiter de ce qu’il a à nous offrir. C’est une expérience vraiment enrichissante.

Sommaire

Partager cet article

Ces articles pourraient vous intéresser



Confiance et Excellence

Confiance et Excellence
Nos établissements partenaires sont accrédités et audités par les autorités compétentes.

Vers le succès européen

Vers le succès européen
Les diplômes universitaires nationaux sont reconnus dans toute l’Europe selon le Processus de Bologne.

Respect de la législation

Respect de la législation
Les formations et diplômes permettent l’inscription dans l’ordre professionnel du pays d’exercice souhaité par le candidat.