Témoignage : Manu étudiant en dentaire 4e année à Egas Moniz
Interview Etudes dentaire

Témoignage : Manu étudiant en dentaire 4e année à Egas Moniz

Temps de lecture estimé :

02-04-2024 à 13:07:00 1317

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Emmanuel (aka Manu aka denttips) j’ai 21 ans et je suis arrivé à Egas à l’âge de 17 ans, en sortant du bac.

J’ai fait un bac spé SVT, ça n’existe plus maintenant, j’étais la dernière année avec ce système. Je suis en 4ᵉ année dentaire à Egas Moniz !

Comment as-tu géré la transition avec les cours en portugais ?

Je suis franco-brésilien, donc je n’ai pas vraiment eu de problème à parler/écouter le portugais. Le seul bémol, c'est que du coup, j’ai l’accent du Brésil !

Quelle est ta méthode pour gérer ton emploi du temps entre les cours, les révisions et ton temps libre ?

Je privilégie toujours mon bien-être (dormir, bouger, avoir des relations sociales…), ça empiète sur les notes (j’ai une moyenne de 13/14) mais je pense que se sentir bien est le plus important.

D’autant plus qu’en 4ᵉ année, on a des patients et je ne me vois pas m’occuper de quelqu’un si je ne suis pas capable de m’occuper correctement de moi-même.

Quand et comment se déroulent les examens ? Comment gères-tu la pression des périodes d’exams ?

On a deux gros exam (test intercalaire) par semestre, un à peu près mi-semestre et le deuxième fin de semestre. Et pour certaines matières, on a des minis test.

Selon l’année, on peut avoir des exams quasiment toutes les semaines ou alors de gros exams qui valent pour tout le semestre.

Je n'ai jamais été quelqu’un de très stressé, le fait de ne pas focaliser ma vie à 100% sur mes notes m’aide beaucoup, je pense. Je n'ai pas vraiment de pression, juste hâte que ça passe.

Quel est le plus gros changement depuis ta première année ?

Le passage en clinique était un gros changement, mais il y a toujours des profs derrière nous (quand ils acceptent de venir). Même si des fois, ils prennent 20 min à venir nous voir et nous laissent avec les patients, en général ça se passe très bien.

Et niveau perso, j’ai eu la chance de pouvoir avoir du temps pour moi (pas sûr que ça aurait était le cas dans une autre université). En plus des cours, j’ai pu me focaliser sur le powerlifting et en 3e et 4ᵉ années, je suis devenu vice-champion national (du PT) et mondial en powerlifting. C’était marrant ! Pas sûr que ça soit intéressant, c’est juste que je vivais pour ce sport, donc je n'ai rien accompli de plus à part ça (haha).

Comment se passe la vie étudiante pour toi ?

J’arrive à apprendre mes cours, avoir du temps pour mes passions, faire des activités extra scolaire et voir mes amis en plus. Donc de mon point de vue, j’arrive à profiter pleinement de ma vie de jeune adulte et je ne pourrais pas être plus heureux !

j’arrive à profiter pleinement de ma vie de jeune adulte et je ne pourrais pas être plus heureux

Est-ce que tu as un bon plan étudiant que tu as découvert une fois à l’université ?

Pour ceux qui ont un bon français (à l'écrit/comme à l'oral), ils peuvent donner des cours de français à de nombreuses personnes au Portugal, ce qui peut aider à gagner un peu d'argent!

Peux-tu me donner les raisons qui te font aimer ton université ?

La plage, les salles de sport à côté, le soleil, l’ambiance générale...

Les Portugais sont beaucoup plus détendus ! L’université **Egas Moniz a acheté des simulateurs dentaires, et ça, c'est vraiment sympa** (même si j’avoue qu'un vrai patient est toujours mieux).

Et mine de rien, en 4 ans, on a vraiment eu les outils nécessaires pour s’occuper de nos patients (maintenant il nous faut la pratique) et c’est vraiment agréable de ne pas être perdu.

Etudes dentaire Egas-Moniz Portugal - GEDS

Ensuite, il y a une diversité culturelle entre les Portugais, les Français et autres nationalités, ce qui nous permet de rencontrer des personnes de différentes cultures et horizons.

En France, ça aurait été plus compliqué !

Comment gères-tu le financement de tes études ?

Ce sont mes parents qui payent mes études, j’ai la chance de ne pas avoir eu besoin de faire de prêt.

Tu dirais quoi à ceux qui disent que vous achetez votre diplôme à l’étranger ?

Les portugais payent aussi l’université, il n'y a pas de “on paye ou on ne paye pas”, on veut faire nos études à Egas Moniz, c’est tout.

La sélection pour Egas Moniz est plus compliqué que faire une PASS de nos jours, pas sûr que ce soit plus facile (psychologiquement oui, mais en termes de chance d’être pris, non).

Un conseil pour les futurs candidats ?

Si je peux me permettre de donner un conseil, ce serait : ne pensez pas n’avoir aucune chance et foncez si vous êtes pris ! C'est une expérience de vie. Si vous ne l’êtes pas, vous aurez au moins essayé!

Sommaire

Partager cet article

Ces articles pourraient vous intéresser



Confiance et Excellence

Confiance et Excellence
Nos établissements partenaires sont accrédités et audités par les autorités compétentes.

Vers le succès européen

Vers le succès européen
Les diplômes universitaires nationaux sont reconnus dans toute l’Europe selon le Processus de Bologne.

Respect de la législation

Respect de la législation
Les formations et diplômes permettent l’inscription dans l’ordre professionnel du pays d’exercice souhaité par le candidat.