Devenir kinesitherapeute

16-03-2022 à 17:14:00 956
Devenir kinesitherapeute

Cet article vous aidera à déterminer si une carrière de kinésithérapeute est la bonne voie pour vous. Lisez la suite pour en savoir plus sur la profession de kinésithérapeute, ce qu'elle implique et si les études de kinésithérapie en France et en Europe vous conviennent.

La Kiné est un domaine fascinant et passionnant. Les Kinésithérapeutes ont pour rôle de traiter les troubles fonctionnels et dysfonctionnels du corps humain, tels que les problèmes locomoteurs, d'équilibre, de coordination motrice ou encore certains maux dus à une immobilisation prolongée.
Pour réussir en tant que Kinesithérapeute il convient avant toute chose de se former aux différents modèles théoriques et pratiques qui composent la Kinésithérapie. Travailler avec les patients pour les aider à obtenir le meilleur mouvement possible après une blessure, une maladie ou une opération.

Votre kinésithérapeute travaillera avec vous sur les moyens d'améliorer votre démarche, de vous préparer à des activités sportives ou d'éviter de futures blessures. Il sera également présent lorsque vous vous rétablirez d'une opération, d'une paralysie due à un accident vasculaire cérébral ou d'autres affections qui affectent votre capacité à bouger. C'est un travail enrichissant où chaque jour est différent et où chaque patient a sa propre histoire. Quelle est la profession de kinésithérapeute ? Cette carrière remonte à l'Antiquité, lorsque les gens se soignaient à l'aide de la médecine naturelle. Le mot dérive de deux mots grecs : "physi" qui signifie vie, et "thérapie" qui signifie traitement ou guérison. Les études de kinésithérapie sont accessibles en France et en Europe. L'accès à ces formations est conditionné par les résultats scolaires et l'âge du candidat, avec quelques exceptions pour certaines régions où l'on trouve des centres de formation spécialisés pour la qualification préalable (QP). Pour s'installer comme professionnel de santé dans un cabinet ou un centre de rééducation, il faut être qualifié par un programme de trois ans de niveau universitaire qui comprend un enseignement complet et des stages de plusieurs mois tout au long du cursus.

La kinésithérapie, également connue sous le nom de physiothérapeute, est à la fois une personne et une profession.

Dans cet article, découvrez ce que font les kinésithérapeutes et comment en devenir un ! La kinésithérapie, une profession qui a le vent en poupe. Selon la Fédération Française de Kinésithérapie, plus de 3 000 étudiants réussissent chaque année les concours auxquels ils sont admis pour se lancer dans cette branche.

La physiothérapie est une profession qui requiert de nombreuses qualités. Les personnes qui ont un intérêt naturel pour le mouvement et le corps humain, ainsi qu'une forte empathie pour les gens et leurs limites corporelles, sont particulièrement bien placées pour faire de la physiothérapie.

Vous devrez donc étudier cette profession. La kinésithérapie et le métier de kinésithérapeute a pour but de répondre aux différentes questions que vous vous posez : en quoi cela consiste-t-il ? Comment puis-je l'étudier ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous rêvez de devenir kinésithérapeute ? Préparation à la profession, accès à la formation et travail en tant que professionnel : nous vous montrerons toutes les étapes nécessaires pour étudier et travailler dans ce domaine passionnant.

Quelles études pour devenir kinésithérapeute ?

Ce métier est assujetti à l'obtention d'un diplôme d'état, avec inscription au Conseil de l'ordre des kinésithérapeutes, en passant devant une commission, pour avoir le droit d’exercer. Vous souhaitez étudier la physiothérapie, mais vous ne savez pas comment orienter vos recherches. Tout d’abord regardons les points d’entrés des études de Kiné :

étude de kinésithérapie

1 : La PASS : elle est l'acronyme du Parcours d'accès spécifique santé en France. Souvent considérée comme la “voie royale” elle est de plus en plus boycottée par les étudiants ne croyant plus en cette sélection. En effet la première année de Médecine est une année très difficile où il est demandé aux étudiants un colossale travail personnel pour présenter le concours qui laissera sans formation près de 90% des étudiants. Plutôt décourageant…

2 : La licence STAPS : (sciences et techniques des activités physiques et sportives) Via cette voie là encore beaucoup de désillusion pour ces étudiants en mal de formation. En effet beaucoup d'appelés, très peu d'élus. Les places sont chères et les méthodes de sélection sont peu avantageuses même pour les bons élèves.

3 : Les universités Européennes proposant cette formation :

Au Portugal c’est L’université de la CESPU non loin de Porto, sur son campus de Gandra et son campus à Famalicao qui propose 80 places (40 par campus) pour la formation intitulée : Licence en Physiothérapie.
La formation est aussi proposée à l’Université Egas Moniz située à Monté de Caparica (proche de Lisbonne) avec 60 places disponibles. Cette formation est en français la première année (avec cours intensifs de Portugais pour atteindre le niveau nécessaire à la bonne compréhension des cours en 2ème année) puis en Portugais.

À Chypre, l’université EUC de Nicosie, ouvre 40 places pour les étudiants francophones. Ils prépareront le Bachelor of Sciences Physiothérapie en 4 ans. La formation 100% en anglais ouvre la perspective d’une carrière à l'international.

En Espagne. Vous pourrez trouver la formation appelée “Grado en Fisioterapia” dans les universités de CEU Université San Pablo, à l’Université européenne de Madrid, à l’Université européenne Miguel de Cervantes ou à l’Université européenne de Valence. La formation est parfois dispensée 100% en Français mais le plus souvent elle sera en Anglais.

En Lituanie, l’université proposant un programme en anglais et en 4 ans, reconnue dans toute l’Europe est la Lithuanian Sports University

La Croatie faisant également partie des pays ayant signés le Processus de Bologne, un programme 100% anglais en Licence de Kiné est disponible à l’Université de Rijeka.

La Bulgarie, la Lettonie et la Slovénie ne proposent pour l’instant que des programmes dans la langue de leur pays mais pourraient s’ouvrir à un enseignement en Anglais aux vues de l’évolution des demandes.

Pour postuler en Licence de Kinésithérapie auprès de nos universités partenaires vous devez créer une candidature sur Hipppocrate.io Après avoir cliqué sur le bouton “Je Postule” vous pourrez créer un compte Hippocrate et formuler des vœux de candidature. Sur le même principe que parcoursup, la plateforme vous permet de centraliser vos candidatures sur une plateforme unique qui se chargera de distribuer vos demandes auprès des différentes universités. Le dépôt de candidatures est totalement gratuit et vous pourrez dans un premier temps à l’aide du dossier électronique, sans avancer de frais, savoir si vous avez le bon profil pour candidater. Une fois déclaré admissible, vous devrez constituer un dossier papier et payer les frais de candidature auprès des universités.

3 Universités proposent la formation Kiné, dont 2 sont au Portugal et 1 est à Chypre.

Pour le Portugal, à l’université de CESPU et de Egas Moniz, la première année est en Français puis l’enseignement passe en Portugais. La formation dure 4 ans et est composée de 240 ECTS (vous trouverez les plans de formations ici et ici) Pendant ces 4 ans vous aurez une formation théorique mais également très pratique. C’est la grande force de ses universités Européennes ! Contrairement à la France, la partie pratique représente une grande majorité de vos cours. Vous aurez des stages à effectuer dans les pays de votre choix mais en suivant les préconisations de l’université pour ce qui est des spécialités des services. Comme pour la France vous aurez un mémoire de fin d’études à présenter sur le sujet que vous aurez choisi.

Une fois les 4 années terminées vous obtiendrez votre diplôme Portugais et vous devrez vous inscrire à l’ordre des Kinésithérapeutes au Portugal. Cette démarche est nouvelle et peut parfois prendre quelques semaines. Une fois votre carte professionnelle obtenue vous pourrez effectuer la même démarche dans un autre pays d’Europe ou vous avez décidé d’exercer votre métier. Il vous faudra traduire votre diplôme et votre carte professionnelle dans la langue du pays dans lequel vous voudrez exercer et également fournir un casier judiciaire du pays d'arrivée et de départ.

L'installation

Vous voulez savoir comment vous installer comme kinésithérapeute ? Est-ce difficile ? Quelles sont les procédures ? Nous allons prendre le temps de vous présenter les différentes solutions qui s’ouvrent à vous.

kinésithérapeute

Installation libérale : Vous êtes un professionnel de la santé et vous avez toujours voulu créer votre propre cabinet ou centre de rééducation ? Métier de la santé et de la sécurité, la kinésithérapie est l'un des domaines les plus populaires de la santé. Pour vous installer, vous devrez trouver un local dans une bonne région avec des installations bien adaptées à ce type de travail. Comme pour toute entreprise, il est conseillé dans un premier temps de faire une étude de marché pour voir le potentiel de patientèle que vous pourriez attirer. Certaines régions sont considérées comme des déserts médicaux et vous aurez plus de chances de trouver des patients et des locaux facilement.

Employé dans un cabinet ou centre de rééducation : Si vous ne souhaitez pas tout de suite vous installer à votre compte, vous avez la possibilité de trouver un contrat (intérim, CDD ou CDI) avec un cabinet ou centre déjà existant, qu’il soit autonome, appartenant à un grand groupe ou encore d’une chaîne de cabinet. Vous serez alors salarié et vous devrez suivre les horaires et organisation de l’entreprise. Cela peut représenter l’avantage d’une certaine sécurité d’emploi et de ne pas avoir tout de suite des investissements de matériels et de locaux si vous ne voulez pas tout de suite contracter des emprunts.

Les salaires

Le salaire d’un masseur kinésithérapeute varie entre 2000 € à 3500 € et dépend de son statut : salarié, associé ou libéral. Si vous exercez en libéral, les revenus sont en fonction de l’importance de sa clientèle. Un jeune kiné qui s’installe doit faire face aux investissements en matériel qui s’imposent mais gagne très correctement sa vie.

Salair d'un masseur kinésithérapeute

Petit + : à l’université de la CESPU les étudiants ont la possibilité de faire un validé un double diplôme Kiné / Ostéo en 6 ans ce qui permet d’avoir une double patientèle.

Le métier de Kiné vous intéresse ?

postulez dès maintenant !




Imprimer