Témoignage d’un étudiant en Vétérinaire à l’EUVG
Interview Etudes vétérinaire

Témoignage d’un étudiant en Vétérinaire à l’EUVG

Temps de lecture estimé :

10-01-2024 à 14:50:00 1714

Découvrez Kentin, un étudiant en 2e année de MedVet à l’université de l’EUVG à Coimbra. Il a pris le temps de répondre à nos questions pour vous faire découvrir sa vie étudiante.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Kentin, j’ai 19 ans et je suis venu à Coimbra après le bac. Je suis donc maintenant en 2ᵉ année de Médecine Vétérinaire à l’EUVG.

Comment s’est passé ta rentrée? Qu’est-ce qui a changé pour toi depuis l’année dernière ?

La rentrée s’est très bien passée, on était tous super contents de se retrouver ! La différence majeure entre la 1ʳᵉ et la 2ᵉ année, c’est évidemment le passage des cours en portugais. Je trouve que les matières et les profs sont aussi plus exigeants dans le travail qu’on doit fournir, mais tout ça reste très bienveillant.

Il y a une restructuration curriculaire à l’EUVG cette année, pour se rapprocher des exigences européennes, ce qui fait qu’on est un peu une année expérimentale à tous les niveaux. On a découvert des matières qui avant étaient en 3ᵉ ou 4ᵉ année, ce qui remonte forcément le niveau attendu. Heureusement, les profs sont toujours aussi attentifs et sont vite au courant du moindre problème.

Comment gères-tu la transition avec les cours en portugais ?

Ça se passe très bien ! J’avais surtout peur qu’après les deux mois d’été en France, on oublie tout des bases acquises pendant la 1ʳᵉ année, mais finalement dès qu’on remet un pied au Portugal ça revient tout seul. Il y a une transition au début de l’année, où on doit adapter sa méthode de travail au portugais, mais je conseille de commencer dès la rentrée à prendre les notes en portugais.

C’est ce qui permet de passer son raisonnement en mode portugais, et même si ça fait bizarre le premier mois, après ça aide énormément. Les profs de l’école sont super bienveillants avec les élèves français pendant la transition, ils ont l’habitude, donc aucune pression à avoir, il faut simplement bien travailler son portugais la 1ʳᵉ année et ne pas le laisser de côté.

Quelle est ta méthode pour gérer ton emploi du temps entre les cours, les révisions et ton temps libre ?

Grosso modo, en 2ᵉ année, on avait 10 heures de cours théoriques (facultatives) et 20 heures de cours pratiques ou TP (obligatoires). Si vous n’allez pas en théorique, ça peut donc vous libérer 10h dans la semaine, personnellement, j’aime bien aller à tous les cours théoriques, ça m’aide beaucoup à comprendre et ça me fait un 1ᵉʳ apprentissage. Ça fait donc des grosses journées, on a généralement 4 jours bien remplis et une journée un peu plus cool. Ce qui est sympa à l’EUVG c’est qu’à partir de la 2ᵉ année, c’est vous qui choisissez votre emploi du temps, donc à vous de voir si vous êtes du matin ou du soir, si vous préférez un début de semaine chargé et un week-end de 3 jours, etc.

Après pour gérer le rapport travail/temps libre, ça dépend si on est en période d’exams ou pas. En période d’exam, pour moi, en semaine clairement, la majorité du temps, c'est travail et révisions, et les week-ends, on sort un peu pour s’aérer l’esprit, mais on rentre vite. Les pauses qui s’imposent : aller à la Praxe, et les repas avec mes colocs (bonnes pauses de 2-3h).

Quand il n’y a pas d’exam, c’est totalement différent, en septembre personnellement je me suis moins investi, on était très souvent dehors. Il faut profiter du Portugal, aller à Nazaré, Figueira, Aveiro, Golegã, ça fait partie du trip d’étudier à l’étranger. Et puis profiter de la vie étudiante exceptionnelle à Coimbra. Il faut aussi voir comment vous préférez travailler, si c’est seul chez vous, avec des potes, à la BU de l’école, au café, dans le silence, dans le bruit, etc.

Quand et comment se déroulent les examens ?

Alors au 1ᵉʳ semestre souvent, c'est divisé en 2 cycles. Un 1ᵉʳ cycle de mi-octobre à mi-novembre, et un 2ᵈ cycle de fin-novembre à mi-décembre (jusqu’aux vacances de Noël). Pendant ces périodes, tous les exams sont concentrés. La plupart des profs nous préviennent de la forme qu’aura l’exam. En théorique, ça peut être des QCM, des questions à réponses courtes, des questions de rédaction longue, des textes à trous, des images à légender, etc. C’est évidemment adapté à chaque matière.

En pratique, ça peut être une épreuve de manipulation laboratoriale, donc de la « vraie pratique », ou alors sous format « théorico-pratique », qui se rapproche plus des exams théoriques. Encore une fois, ça dépend de chaque matière.

Quel est le plus gros changement par rapport à ta première année ?

Encore une fois, ça reste le passage au portugais. Mais sinon je dirai que le semestre est passé beaucoup plus vite que l’année dernière, parce qu’on sort beaucoup plus et qu’on sait gérer notre temps. Enfin, évidemment, à la Praxe, on a quitté le monde innocent des caloiros pour devenir des (bébés) docteurs !

Quel est ton bon plan étudiant quand tu étudies dans ton université ?

Un conseil, trouvez-vous un covoit pas trop loin de chez vous, ça vous fera gagner beauuuuucoup de temps.

Peux-tu me donner 3 raisons qui te font aimer ton université

  • L’école est certes à 10 min en voiture du centre de Coimbra, mais on a tout sur place, une fois qu’on est sur le campus pas besoin de se déplacer. Et tout est là, les labos, l’hôpital véto universitaire, les amphis, tout beau tout neuf !
  • La praxe : pour moi vraiment, il faut essayer, il n’y a aucun problème à ne pas adhérer et partir après, mais au moins faire la 1ʳᵉ. Moi, j’ai adoré, c’est vraiment une expérience exceptionnelle qu’on a la chance de vivre en tant que français. Et ça aide énormément pour l’intégration avec les années sup’ et pour apprendre le portugais.
  • Simplement Coimbra c’est une ville incroyable quand on est étudiant, idéalement située au Portugal parce que centrale donc rien n’est vraiment loin, et puis la vie étudiante permet de faire adorer des études qui restent compliquées. Ça restera l’expérience de notre vie, que personnellement, je n’ai jamais regretté et que je ne regretterai jamais.

Etudiants vétérinaire EUVG Coimbra - GEDS

Sommaire

Partager cet article

Ces articles pourraient vous intéresser



Confiance et Excellence

Confiance et Excellence
Nos établissements partenaires sont accrédités et audités par les autorités compétentes.

Vers le succès européen

Vers le succès européen
Les diplômes universitaires nationaux sont reconnus dans toute l’Europe selon le Processus de Bologne.

Respect de la législation

Respect de la législation
Les formations et diplômes permettent l’inscription dans l’ordre professionnel du pays d’exercice souhaité par le candidat.