Questions fréquentes

Qu'est-ce que GEDS ?

GEDS est un Organisme Européen créé par Gilles BELISSA en 2014, mandaté par les Universités Européennes de santé afin de les faire connaître dans les pays européens. GEDS accompagne la gestion des candidatures vers les universités de destination. GEDS peut également assister les étudiants qui le souhaitent pour effectuer les démarches leur permettant de s’inscrire auprès des autorités compétentes de leur futur lieu d’exercice (sur demande).

Non. GEDS est totalement gratuit pour les étudiants dans toutes vos démarches pour postuler au sein des Universités Portugaises de santé. GEDS vous accompagnera gratuitement jusqu’aux résultats d’admission. GEDS est rémunéré par les universités comme organisme de conseil de promotion et de gestion de candidatures internationales. Ainsi, lorsque vous contactez l’Université, elle vous renvoie nécessairement vers GEDS.

Absolument pas. Le partenariat GEDS/Etablissement d’Enseignement supérieur partenaires a été conçu pour que vous soyez étudiant.e de l’université où vous êtes admis.e dès le début de vos études et votre ADMISSION Y EST DÉFINITIVE. Vous serez un.e étudiant.e comme tous les autres. Vous aurez tous les droits (et évidemment les devoirs) des étudiants. En postulant par GEDS votre candidature est acquise à l’université et vous avez la garantie qu’elle est traitée par la DGES (Direction Générale de l’Enseignement Supérieur Portugais).

GEDS ne passe de contrat qu’avec les Universités et Établissements d’Enseignement Supérieurs relevant de la DGES (Direction Générale de l’Enseignement Supérieur Portugais). La DGES est l’organisme public qui dépend du Ministère de l’Enseignement Supérieur Portugais qui seul est habilité à délivrer une autorisation d’exercice à une Université au Portugal. GEDS ne travaille qu’avec des établissements audités par A3ES l’agence officielle d’accréditation des formations au Portugal

Les universités

Ce sont principalement :

L’université CESPU de Porto (à Gandra et à Famalicao) qui propose les formations en Médecine Dentaire, en Pharmacie, en kinésithérapie, en Soins Infirmiers et en Podologie en Français (première année avec cours intensifs de portugais),

L’Ecole Universitaire Vasco de Gama de Coimbra qui propose la formation en Médecine Vétérinaire (première année en français, cours intensifs de Portugais.)

L’Université Egas Moniz de Lisbonne qui propose les formations en Médecine Dentaire, kinésithérapie, (première année en français, cours intensifs de portugais), Pharmacie et soins infirmiers (cours en portugais dès la première année)

Nous travaillons en partenariat avec les meilleures Universités Coopératives et associatives Portugaises. Nos universités offrent un enseignement de très haut niveau au niveau théorique et pratique ce qui permet dès la première année d’avoir une approche métier. En effet, si les cours de première et deuxième année permettent aux étudiants d’avoir une base théorique solide, les enseignements pratiques et de laboratoire prennent très rapidement une place essentielle dans les différentes formations. Cela permet à chaque étudiant d’avoir un lien très étroit avec leur futur métier dès le début de leur formation.

Les enseignements cliniques sont parmi les meilleurs et les plus importants en nombre d’heures en Europe. À titre d’exemple, la pratique clinique est supérieure à 1 600 heures et plus de 470 actes sont pratiqués durant la formation en Médecine Dentaire à Porto et à Lisbonne. Chaque université a son propre centre de soins et a des partenariats avec les hôpitaux environnants. Enfin, les étudiants participent à des activités sociales : visites de dépistage dans les écoles, soins dans les prisons, soins auprès des populations démunies. Cela permet aux diplômés d’être immédiatement opérationnel au sortir de ses études, et d’avoir très rapidement la possibilité de travailler comme partenaire d’un cabinet, d’une clinique, d’un hôpital, d’exercer en libéral ou comme salarié.

Ces Universités ont une excellente réputation. Elles sont de très haut niveau et leurs formations sont reconnues dans toute l’Union Européenne et dans le monde, parce qu’elles font partie des rares Universités Européennes où sont exclusivement enseignés des matières Médicales ou Paramédicales depuis plusieurs dizaines d’années. Ces Universités sont auditées régulièrement par A3ES, organisme de contrôle et de vérification des établissements d’enseignement supérieur.

Les diplômes qu’elles délivrent permettent à nos Universités Partenaires d’être reconnues partout en Europe Communautaire (Processus de Bologne) et à nos Diplômés d’avoir un taux d’employabilité de plus de 98 % à 6 mois.

Oui nos universités ont toutes une clinique ou un hôpital-universitaire en interne (externe pour les grands animaux à Coimbra). Elles ont également un partenariat récurrent avec les hôpitaux voisins puisque les étudiants y font une partie non négligeable de leur formation clinique, sous contrôle de leurs professeurs. Les cliniques ou hôpitaux-école ont un rôle social déterminant dans la vie de la population Portugaise. C’est en effet un lieu essentiel de solidarité afin que tous les Portugais y compris les plus démunis puissent se faire soigner gratuitement ou à prix réduit.

Les études de santé sont payantes aux Portugal, car les universités coopératives ne reçoivent aucune aide de l’état portugais, mais leur montant est modéré car nos Universités partenaires sont des établissements à but non lucratif. (Pour rappel un étudiant français coûte en moyenne 11.500 € payé par l’Impôt en grande partie.) Voir la rubrique frais d’études et choisir l’Université de votre choix. Pour les étudiants souhaitant bénéficier des bourses d’études sur critères sociaux, nous vous invitons à vous renseigner auprès du CROUS afin de vérifier votre éligibilité. À ce jour, seuls les étudiants en Médecine Dentaire ont pu bénéficier de cette aide.

Les visites des universités ne sont réservées qu’aux étudiants admissibles. Lorsque vous aurez complété votre dossier de candidature, vous aurez la possibilité de prendre un rendez-vous de visite. Ces visites ont lieu à des dates et heures précises afin de ne pas perturber le fonctionnement de l’Université et des Centres de soin. Vous pourrez être accompagné d’une personne. Vous serez guidés lors de la visite soit par le doyen de l’Université, soit par des enseignants, soit par des personnes de l’administration parlant le français. Vous aurez ainsi l’occasion de poser toutes les questions possibles directement sur place aux étudiants de nos établissements universitaires partenaires.

Les études

Un étudiant en Médecine Vétérinaire est diplômé en 6 ans (11 semestres). Il présentera sa thèse à la fin de son cursus.

Un étudiant faisant des études en Médecine Dentaires et de Pharmacie est diplômé au bout de 5 années au Portugal. La 5ème année est essentiellement une année de soins cliniques et de préparation de la thèse de fin d’étude pour recevoir son Diplôme auprès des Conseils des Ordres correspondants.

Un étudiant faisant des études de Kinésithérapie et de Soins Infirmiers sera diplômé en 4 ans, stage professionnel et mémoire inclus.

Directement au sein de l’Université auquel l’étudiant est admis à Porto (Gandra et Famalicao pour l’Université CESPU), à Coimbra (Pour l’Ecole Universitaire Vasco de Gama – EUVG) et à Lisbonne (Monte de Caparica pour l’Université Egas Moniz).

Les études se déroulent en français (pour les francophones) en première année dans tous nos cursus proposés (sauf pour les études de soins infirmiers où les cours sont en portugais dès la première année). Les cours sont en portugais à partir de la deuxième année. Attention ! Chaque Université organise des cours de portugais intensifs dès la rentrée. Ces cours sont sanctionnés par un examen qui requiert d’avoir un niveau B1 de portugais avant d’aborder le traitement de patients. L’échec à cet examen peut avoir des conséquences sur la poursuite des études.

Avant la rentrée universitaire, un stage intensif de portugais est proposé et est vivement recommandé. Durant la première année, les universités organisent des cours intensifs de langue. Mais il est évident que l’immersion dans la vie quotidienne du pays est indispensable pour l’apprentissage de la langue.

Les enseignements sont à la fois théoriques, pratiques et cliniques comme toute formation médicale ou paramédicale de haute qualité.

Au début du parcours universitaire, les formations sont principalement théoriques afin que les étudiants aient un socle de connaissance de très bon niveau. Mais la formation est également pratique et de laboratoire dès la première année. Les formations pré-cliniques, puis cliniques sont également fondamentales durant le parcours de formation au sein de nos Universités Partenaires.

Elles sont d’ailleurs d’un très haut niveau qualitatif, et le nombre d’heures d’enseignements Cliniques et le nombre d’actes pratiqués au sein des Hôpitaux Universitaires, font que les diplômés ont une capacité immédiate à être des grands professionnels.

La législation portugaise impose aux candidats aux filières de santé (Médecine Dentaire, Pharmacie, Kinésithérapie (physiothérapie), Ostéopathie, Médecine Vétérinaire) les 2 obligations suivantes :

● D’être titulaire du Baccalauréat S avec la moyenne ou plus en SVT (à l’épreuve du Bac) (ou diplôme équivalent de fin d’études secondaire européen avec validation de l’épreuve de Biologie Géologie.)

● D’être ressortissant de l’Union Européenne* en vertu du Décret-loi n° 36/2014 du 10 mars modifié par le Décret-loi n° 113/2014 du 16 juillet.

Les non ressortissant de l’Union Européennes peuvent postuler dans certains cas pour certaines places limitées en Médecine Dentaire, en Kinésithérapie, en Pharmacie à Egas Moniz (Lisbonne) et en Médecine Vétérinaire à l’Ecole Universitaire Vasco de Gama (Coimbra.)

Vous ne pouvez hélas pas être admissible. En effet la loi portugaise d’aout 2018 impose d’avoir un Bac S (ou équivalent d’un autre pays de l’UE) pour postuler dans des formations de santé au Portugal.

Il est toutefois possible au non titulaires du Bac S de s’inscrire pour repasser le Bac S auprès de la Maison des Examens jusqu’au 15 novembre de l’année précédente. Vous repasserez alors uniquement les matières du Bac S que vous n’avez pas dans votre Baccalauréat initial tel que Mathématique, Physique-Chimie et Svt par exemple.)

Vous ne serez hélas pas déclaré admissible car il faut impérativement un Bac S et la moyenne en SVT au Bac S pour pouvoir faire des études de santé au Portugal. Il est toutefois possible au titulaires du Bac S de s’inscrire pour repasser certaines épreuves le Bac S (dont SVT )auprès de la Maison des Examens jusqu’au 15 novembre de l’année précédente.

L’inscription se fait uniquement par l’intermédiaire de notre plateforme de candidature. Vous devrez avant de démarrer votre candidature préparer tous les éléments requis au format PDF, chaque fichier faisant moins de 5 Mo. Une fois votre candidature commencée vous devrez sous 15 jours, renseigner tous les éléments demandés sans exception et fournir tous les documents indispensables à l’évaluation de votre candidature.

Après avoir rempli complètement votre candidature en ligne, elle sera validée par les administrateurs de GEDS et télé transmise aux universités de vos 1er et 2nd choix. Si les universités vous déclarent ADMISSIBLE, alors vous devrez renvoyer à GEDS les dossiers (un par université) sous forme papier (attention, certains documents doivent être certifiés conformes en Mairie et apostillés par votre Cour d’Appel) ainsi que preuves de paiement des frais de candidatures demandés pour chaque université. Dès réception des dossiers papier, vous serez convoqués à PARIS pour un Entretien d’Admission par Université.

Moyenne d’Admission (MA) = Moyenne du Baccalauréat S x 50% + Note de Matière Scientifique* du Bac S x 35% + Note d’entretien x 15%

Oui, vous pouvez postuler normalement.

Deux possibilités : Si vous pouvez justifier d’une inscription à un cursus universitaire ou d’enseignement supérieur public, vous pouvez postuler normalement. Dans le cas contraire il vous sera demandé de passer un examen d’accès en Biologie, Chimie, et Concept généraux de santé, à l’Université.

L’entretien dure en moyenne 20 minutes durant lesquelles un jury composé du Doyen (ou un Professeur choisi par lui) de chaque Université où vous postulez, des professionnels de santé (souvent enseignants et/ou praticiens) et un(e) ou plusieurs spécialistes de l’orientation international, qui évalueront votre projet professionnel, vos capacités à suivre des études exigeantes, votre autonomie et maturité, vos capacités en langues étrangères permettant d’évaluer votre aptitude à apprendre le portugais et votre connaissance du métier que vous souhaitez exercer. Il est important que vous puissiez préparer cet entretien en ayant par exemple visité les structures universitaires dans lesquelles vous postulez, fait une préparation en famille ou entre candidats pour répondre aux questions que pourraient vous poser les examinateurs, et que vous commenciez à suivre une initiation au portugais.

GEDS a pour objectifs, d’optimiser vos chances d’admission, de s’assurer que vous réussirez vos études et de vous accompagner dans votre projet professionnel. Nos établissements universitaires reçoivent chaque année des milliers de candidatures dans les filières d’excellence qu’offrent nos facultés partenaires. Le fait de postuler à 2 formations différentes ou à la même formation dans 2 établissements ne fait qu’accroître vos chances d’être admis. En effet, chaque Université a un nombre limité de place par formation. Par exemple nous disposons de 60 places en Médecine Dentaire à Porto et 80 à Lisbonne.

Oui, la législation portugaise vous autorise à postuler. Toutefois, votre admissibilité est conditionnée par le succès au Bac S aux moyennes que vous obtiendrez. Vous serez convoqués à l’entretien avant la publication des résultats du Bac. Vous devez donc postuler comme tous les candidats de Janvier à Mai. Vous serez ensuite classé comme les autres candidats selon votre Moyenne du Bac S, votre note de Svt (ou note de science selon le cas) et votre note d’entretien.

Oui. Si vous postulez à deux universités différentes, vous aurez à nous renvoyer 2 dossiers papier (un par université) et vous devrez fournir les preuves de paiement des frais de candidature de chacune des universités où vous souhaitez postuler. Dans tous les cas et quel que soit votre résultat, les frais de candidature et d’admission (si vous vous inscrivez) ne sont pas remboursables.

Oui. Si votre candidature est déclarée admissible dans deux Universités différentes, vous devrez envoyer deux dossiers papier différents dans les délais mentionnés dans l’email de résultat d’admissibilité. Attention ! Les documents qui vous seront réclamés certifiés conformes et apostillés seront à demander en double et à mettre dans chacun des dossiers papier.

Le processus d’admission

La législation portugaise impose aux candidats aux filières de santé (Médecine Dentaire, Pharmacie, Kinésithérapie (physiothérapie), Ostéopathie, Médecine Vétérinaire) les 2 obligations suivantes :

● D’être titulaire du Baccalauréat S avec la moyenne ou plus en SVT (à l’épreuve du Bac) (ou diplôme équivalent de fin d’études secondaire européen avec validation de l’épreuve de Biologie Géologie.)
● D’être ressortissant de l’Union Européenne* en vertu du Décret-loi n° 36/2014 du 10 mars modifié par le Décret-loi n° 113/2014 du 16 juillet.

Les non ressortissants de l’Union Européennes peuvent postuler dans certains cas pour certaines places limitées en Médecine Dentaire, en Kinésithérapie, en Pharmacie à Egas Moniz (Lisbonne) et en Médecine Vétérinaire à l’Ecole Universitaire Vasco de Gama (Coimbra.)

Vous ne pouvez hélas pas être admissible. En effet la loi portugaise d’aout 2018 impose d’avoir un Bac S (ou équivalent d’un autre pays de l’UE) pour postuler dans des formations de santé au Portugal.

Il est toutefois possible au non titulaires du Bac S de s’inscrire pour repasser le Bac S auprès de la Maison des Examens jusqu’au 15 novembre de l’année précédente. Vous repasserez alors uniquement les matières du Bac S que vous n’avez pas dans votre Baccalauréat initial tel que Mathématique, Physique-Chimie et Svt par exemple.)

Vous ne serez hélas pas déclaré admissible car il faut impérativement un Bac S et la moyenne en SVT au Bac S pour pouvoir faire des études de santé au Portugal. Il est toutefois possible au titulaires du Bac S de s’inscrire pour repasser certaines épreuves le Bac S (dont SVT )auprès de la Maison des Examens jusqu’au 15 novembre de l’année précédente.

L’inscription se fait uniquement par l’intermédiaire de notre plateforme de candidature. Vous devrez avant de démarrer votre candidature préparer tous les éléments requis au format PDF, chaque fichier faisant moins de 5 Mo. Une fois votre candidature commencée vous devrez sous 15 jours, renseigner tous les éléments demandés sans exception et fournir tous les documents indispensables à l’évaluation de votre candidature.

Après avoir rempli complètement votre candidature en ligne, elle sera validée par les administrateurs de GEDS et télé transmise aux universités de vos 1er et 2nd choix. Si les universités vous déclarent ADMISSIBLE, alors vous devrez renvoyer à GEDS les dossiers (un par université) sous forme papier (attention, certains documents doivent être certifiés conformes en Mairie et apostillés par votre Cour d’Appel) ainsi que preuves de paiement des frais de candidatures demandés pour chaque université. Dès réception des dossiers papier, vous serez convoqués à PARIS pour un Entretien d’Admission par Université.

Moyenne d’Admission (MA) = Moyenne du Baccalauréat S x 50% + Note de Matière Scientifique* du Bac S x 35% + Note d’entretien x 15%

Oui, vous pouvez postuler normalement.

Deux possibilités : Si vous pouvez justifier d’une inscription à un cursus universitaire ou d’enseignement supérieur public, vous pouvez postuler normalement. Dans le cas contraire il vous sera demandé de passer un examen d’accès en Biologie, Chimie, et Concept généraux de santé, à l’Université.

L’entretien dure en moyenne 20 minutes durant lesquelles un jury composé du Doyen (ou un Professeur choisi par lui) de chaque Université où vous postulez, des professionnels de santé (souvent enseignants et/ou praticiens) et un(e) ou plusieurs spécialistes de l’orientation international, qui évalueront votre projet professionnel, vos capacités à suivre des études exigeantes, votre autonomie et maturité, vos capacités en langues étrangères permettant d’évaluer votre aptitude à apprendre le portugais et votre connaissance du métier que vous souhaitez exercer. Il est important que vous puissiez préparer cet entretien en ayant par exemple visité les structures universitaires dans lesquelles vous postulez, fait une préparation en famille ou entre candidats pour répondre aux questions que pourraient vous poser les examinateurs, et que vous commenciez à suivre une initiation au portugais.

GEDS a pour objectifs, d’optimiser vos chances d’admission, de s’assurer que vous réussirez vos études et de vous accompagner dans votre projet professionnel. Nos établissements universitaires reçoivent chaque année des milliers de candidatures dans les filières d’excellence qu’offrent nos facultés partenaires. Le fait de postuler à 2 formations différentes ou à la même formation dans 2 établissements ne fait qu’accroître vos chances d’être admis. En effet, chaque Université a un nombre limité de place par formation. Par exemple nous disposons de 60 places en Médecine Dentaire à Porto et 80 à Lisbonne.

Oui, la législation portugaise vous autorise à postuler. Toutefois, votre admissibilité est conditionnée par le succès au Bac S aux moyennes que vous obtiendrez. Vous serez convoqués à l’entretien avant la publication des résultats du Bac. Vous devez donc postuler comme tous les candidats de Janvier à Mai. Vous serez ensuite classé comme les autres candidats selon votre Moyenne du Bac S, votre note de Svt (ou note de science selon le cas) et votre note d’entretien.

Oui. Si vous postulez à deux universités différentes, vous aurez à nous renvoyer 2 dossiers papier (un par université) et vous devrez fournir les preuves de paiement des frais de candidature de chacune des universités où vous souhaitez postuler. Dans tous les cas et quel que soit votre résultat, les frais de candidature et d’admission (si vous vous inscrivez) ne sont pas remboursables.

Oui. Si votre candidature est déclarée admissible dans deux Universités différentes, vous devrez envoyer deux dossiers papier différents dans les délais mentionnés dans l’email de résultat d’admissibilité. Attention ! Les documents qui vous seront réclamés certifiés conformes et apostillés seront à demander en double et à mettre dans chacun des dossiers papier.

Le diplôme

Conformément aux directives européennes (Directive 2005/36/CE du Parlement européen et du Conseil), les formations s’effectuent selon la réforme LMD (processus de Bologne).

Elles conduisent au diplôme d’État Portugais qui permet d’exercer dans tous les pays de l’Union Européenne (UE) y compris la France. Les formations d’excellence de nos Universités partenaires permettent aux étudiants, après l’obtention de leur diplôme, d’exercer où ils le souhaitent dans l’Union Européenne et dans les pays reconnaissant les diplômes Européens.

Ainsi, nos étudiants diplômés travaillent en Angleterre, en Espagne, en Italie, en France, en Suisse, en Belgique et au Portugal.

Le processus de Bologne est de droit concernant les diplômes de Médecine Dentaire et de Médecine Vétérinaire.

Concernant les formations paramédicales (Kinésithérapie, Podologie, Soins infirmiers, Nutritionniste, Ostéopathie) un dossier complet que nous vous aiderons à préparer devra être présenter pour accord à la Direction Départementale à la Jeunesse, aux Sports et à la Cohésion Sociale pour validation des acquis (heures de formation pratique, domaines de formation) avant l’inscription au Conseil de l’Ordre.

La commission d’autorisation d’exercice des professions paramédicales est régionale. Elle est composée du Préfet, d’enseignants, de médecins, de personnalités extérieures et d’un représentant de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeute. Elle est souveraine dans l’évaluation du cursus des étudiants. Elle peut décider d’imposer des mesures compensatoires sous forme de stages non rémunérés dans des structures de santé. Ces mesures compensatoires peuvent être de 1 à 6 mois. C’est la raison pour laquelle, nous avons, en accord avec les Universités de Porto et Lisbonne demandé aux étudiants en Kinésithérapie d’effectuer deux fois un mois de stage (fin de troisième et fin de quatrième année) dans une structure de soin française (Ehpad, Centre de rééducation, CSS, réadaptation cardio-vasculaire, neurologique, gériatrique, pédiatrique). Ces stages ont pour but de familiariser le futur diplômé avec les structures de soin françaises, la nomenclature de la sécurité sociale, et de compléter leur formation dans certains domaines spécialisés.

Lorsque vous obtiendrez votre diplôme universitaire, vous serez accompagné pour effectuer votre inscription au Conseil de l’Ordre ou au Service National de Santé Portugais. Muni de votre diplôme et de votre inscription à l’Ordre ou de votre Carte Professionnelle, vous pourrez présenter ces documents aux autorités compétentes d’un autre pays de l’UE dont la France et avoir le droit d’exercer.

Dès que vous serez titulaire de votre diplôme, si c’est une maîtrise (Médecine Dentaire, Médecine Vétérinaire, Pharmacie), il vous suffira que vous présenter au Conseil Départemental de l’Ordre du lieu de votre exercice muni de votre diplôme et de votre dernier relevé de notes traduit par un traducteur assermenté à la cour d’appel et d’un extrait de casier judiciaire portugais. Pour les titulaires de Licences (Ostéopathie, Kinésithérapie), vous devrez présenter un dossier complet à la Direction Départementale à la Jeunesse, aux Sports, et à la Solidarité qui statuera sur votre itinéraire universitaire et vous autorisera à vous inscrire au Conseil de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeute

Les besoins de professionnels de santé, bien formés sont très importants dans la majorité des pays de l’Union Européenne. Concernant nos Universités Partenaires, elles ont des taux d’emploi après diplômes, supérieurs à 90 % toutes formations confondues. Lorsqu’on inclut les diplômés à plus de 6 mois, y compris en place dans les pays de l’Union Européenne, le taux pour les Diplômés de l’Université CESPU de Porto, de l’Université Egas Moniz de Lisbonne, et de l’Ecole Universitaire Vasco de Gama de Coimbra, il dépasse les 98 %.

Les premiers pays (hors Portugal) d’exercice sont l’Espagne, la France, l’Italie, la Belgique, et le Royaume Uni …

Il y a cependant des besoins plus ou moins importants selon les régions dans les différents pays où travaillent les diplômés de nos universités.

Bien que les diplômes délivrés par nos Universités Partenaires soient valables dans tous les pays de l’Union Européenne selon le Processus de Bologne (et dans les pays qui reconnaissent les diplômes Européens), GEDS peut assister (service optionnel) tous les étudiants qui le souhaitent pour faciliter leurs démarches afin de s’inscrire au Conseil de l’Ordre de leur futur lieu d’installation.

Installation & vie quotidienne

Dès votre départ de France, n’étant plus résident, vous n’êtes plus couvert par la sécurité sociale. N’étant pas de nationalité portugaise, vous n’êtes pas non plus couvert par la sécurité sociale portugaise. C’est la raison pour laquelle, nous conseillons aux étudiants d’adhérer à une assurance privée qui couvre tous les besoins en termes de remboursements (visites, médicaments, analyses biologiques, radiologie), permet une avance de fonds en cas d’hospitalisation, une assurance rapatriement en cas de problème important et une assurance de responsabilité civile. Certaines universités proposent des assurance santé, mais l’expérience prouve qu’elles sont soit insuffisantes, soit très lentes à rembourser. Nous vous conseillons donc de vous rendre sur la page de YUPWEGO-GEDS qui nous semble proposer le meilleur rapport qualité/prix.

L’université CESPU de Porto a un partenariat avec la Résidence Universitaire Gandra. Veuillez sélectionner la rubrique Résidence Universitaire pour avoir plus d’information. La majorité des étudiants y restent quelques mois avant de trouver un appartement seul ou en colocation. Concernant l’Université Egas Moniz de Lisbonne, elle dispose de sa propre Résidence Universitaire. (voir l’onglet correspondant.) Concernant l’Ecole Universitaire Vasco de Gama (EUVG) de Coimbra, elle a un partenariat avec la Mondego Residence. Pour plus de précision voir l’onglet Résidence. D’autre part, souvent les étudiants se groupent en colocation en partageant des appartements. Pour les étudiants situés au CESPU, il existe une page Facebook avec des échanges sur les colocations et logements. Il suffit de demander à y adhérer.

Non, la vie quotidienne (nourriture, transports, loisirs) n’est pas chère. Elle vous coutera certainement moins chère qu’en France. Vous trouverez ici un comparatif des prix et loyers entre la France et le Portugal.

Oui, les campus portugais sont très proches, en termes de vie étudiante, des universités américaines. Les étudiants sont très organisés en ce qui concerne les activités associatives et sportives. Il est parfaitement possible de suivre une scolarité studieuse et d’avoir des activités extra-universitaires enrichissantes.