GEDS | Réussir vos études de Santé en Europe » Le Manifeste de GEDS

Nos actualités

2 Jan 2020 304 vues

Le Manifeste de GEDS

RÉUSSIR SES ÉTUDES DE SANTÉ EN EUROPE

Le Manifeste de GEDS

Soins cliniques — Etudiant en Médecine Dentaire Université EGAS MONIZ

L’éducation de santé ne connaît plus de frontière en Europe mais le nouveau terrain de jeu est complexe et nécessite un accompagnement et une expertise sûre et précise.

Mon fils Simon, un étudiant français, n’a pas obtenu la formation qu’il souhaitait au concours PACES, comme 80% des 60 000 étudiants de première année de médecine en France, alors qu’il était un excellent élève en Terminale S au sein d’un bon lycée. Malgré cela, il était déterminé à poursuivre des études médicales.

De mon côté je travaillais depuis plus de 10 ans pour un groupe de distribution, leader dans son secteur en France, où j’étais Directeur du Groupe Achats, Sourcing et Marketing, le plus souvent loin de ma famille.

J’ai toujours été convaincu que l’Europe était l’allié des plus travailleurs, des audacieux, des femmes et des hommes curieux et ouverts aux autres. En 2015, accompagné du Professeur Erick Boccara, praticien et enseignant en Chirurgie-Dentaire à l’université Paris VII, nous avons alors commencé nos recherches d’universités européennes pouvant accueillir des étudiants de qualité, qui cherchaient des choix alternatifs sélectifs. L’aventure venait de commencer.

Je souhaitais donner un sens à mon travail et pouvoir apporter, comme ce fut le cas pour mon fils, une vraie réponse aux meilleurs étudiants européens qui le souhaitaient, afin d’étudier dans des facultés européennes prestigieuses qui favorisent l’apprentissage professionnel et la formation clinique.

Simon est aujourd’hui Chirurgien-Dentiste à Paris, il termine actuellement une formation de spécialité en Orthodontie.

Gilles BELISSA, fondateur de GEDS

Les parents veulent le meilleur pour leurs enfants, mais les paradigmes ont changé. Nous sommes là pour les expliquer le plus simplement possible mais sans concession.

Désemparé face à ces centaines de formations et d’établissements en Europe et dans le Monde, je me souviens de l’absence d’accompagnement et la difficulté à trouver des renseignements fiables pour construire un projet sérieux. Entre les universités hors de prix, celles qui recrutent par tirage au sort et les établissements n’ayant que peu de patients, les choix étaient alors limités.

Ma motivation et celle de mon équipe étaient donc d’accompagner gratuitement les étudiants et leurs parents pour trouver la formation et l’établissement adapté à chaque candidat.

Pour cela, nous avons créé www.geds.fr afin de donner un maximum d’informations et nous avons mis en place un outil simple et centralisé pour pouvoir postuler en français au sein de ces universités avec cours en français la première année dans plusieurs formations en même temps: la PLATEFORME GEDS.

Etudiants (et parents) pourront alors être accompagnés dans leur recherche d’information, dans le processus de candidature en choisissant les formations de santé qu’ils préfèrent. Nous les aidons aussi à choisir les formations les plus adaptées lorsque leurs notes ne sont pas en ligne avec leurs prétentions.

Le Manifeste de GEDS #2

Chirurgie — Etudiante en Médecine Vétérinaire Ecole Universitaire Vasco de Gama de Coimbra

La règle est la même pour tous mais d’autres règles s’appliquent pour ceux qui traversent les frontières

En France, les règles sont claires, il faut passer par PASS ou LAS pour commencer un cursus universitaire de santé.

Ce mode de fonctionnement n’existe qu’en France.

Au bout de 2 ou bientôt 3 ans, 80% des étudiants en France auront quitté la formation attendue. Cet entonnoir laisse des milliers d’étudiants sur le carreau.

Ailleurs en Europe, les règles sont le plus souvent celles qu’appliquent nos universités partenaires, ni plus ni moins. Nous les connaissons et nous vous les expliquons pour que vous fassiez votre choix en ayant toutes les cartes en main.

Gérer des candidatures internationales pour le compte d’universités, c’est notre métier et cela impose de la rigueur et de la précision. Nous sommes parfois un peu pointilleux… mais c’est pour la bonne cause.

Notre Monde, et notre vision

Les idées reçues ont la peau dur, mais cela ne nous ralentit pas et nos étudiants sont notre plus grande fierté.

Vous avez dû entendre ces phrases des dizaines de fois mais au plus profond de nous en voyant le niveau des étudiants qui sont admis chaque année ces phrases sont vraiment dénuées de sens.

“Ils ne passent pas le Concours, ils sont donc moins bon.”

  • Mais prendre presque tous les lycéens en Université, ce n’est pas une absence de sélection?

«Il n’y a pas de concours donc pas de sélection.» Ou encore «Ils partent à l’étranger pour éviter le concours»

  • Seulement quelques centaines d’admis sur des milliers de postulant. La sélection est juste différente, cela ne veut pas dire qu’il n’y a en a pas.

“A l’étranger ils sont moins bien formés.”

  • Ces formations ne sont pas juste théoriques pendant des années, nos étudiants apprennent leur métier dès le premier jour, en laboratoire, en salle de TP, en préclinique, puis en clinique ou en stage.

«Les facs privées de médecine sont moins bonnes que les facs publiques.»

  • Selon Times Higher Education, le classement mondial commence par Oxford, Cambridge, Stanford, MIT, Harvard, Yale, etc.

EN 2020, 450 ÉTUDIANTS ONT ÉTÉ ADMIS DANS NOS UNIVERSITES PARTENAIRES PARMI NOS POSTULANTS SUR PRES DE 5.500 CANDIDATURES.

Le Manifeste de GEDS #3

Classe d’Anatomie — Université CESPU de Porto

Notre monde n’est pas un monde biaisé, tout le monde ne peut devenir médecin, chirurgien-dentiste, vétérinaire, kinésithérapeute, ostéopathe ou pharmacien

Ces métiers sont exigeants car notre santé ne peut en aucun cas être prise à la légère. C’est pourquoi dans toutes les universités médicales sérieuses dans le monde, comme à l’Université CESPU de Porto, à l’Université EGAS MONIZ de Lisbonne et à l’École Universitaire Vasco de Gama de Coimbra, les critères de sélection sont exigeants. Les universités cherchent toutes des étudiants de très grande qualité , selon différents critères qui varient selon les pays, les universités, les formations mais toutes souhaitent des étudiants travailleurs, sérieux, méthodiques, idéalement empathiques et passionnés et toujours dévoués au mieux être de leurs patients.

Au sein de nos universités européennes partenaires la sélection se fait essentiellement avant d’entrer et elle est très forte.

Au Portugal, la sélection dépend essentiellement des notes obtenues au Baccalauréat S, de la moyenne générale, des notes de Sciences et surtout SVT, des aptitudes en langues étrangères, et selon la motivation de l’étudiant qui est vérifiée lors d’un entretien d’admission.

Une fois admis, 85% des étudiants de nos universités seront diplômés et 98% auront un travail qualifié dans les 6 mois qui suivront leur Diplôme.

Nos objectifs sont ambitieux et vous aussi, ça tombe bien !

Notre vocation est d’être un pont entre nos universités partenaires et les étudiants sans aucun surcoût. L’étudiant paie uniquement les frais de candidature, les cours de langues, les frais d’études requis par les universités concernées sans coût supplémentaire.

Nous sommes directs et francs, mais toujours bienveillants et compréhensifs.

Nous avons posé les 3 premières pierres de notre édifice à Porto, à Lisbonne et à Coimbra, nous proposons des formations de très grande qualité en Médecine Dentaire, en Médecine Vétérinaire, en Pharmacie, en Kinésithérapie, en Ostéopathie, en Sciences Bio-Vétérinaire… mais les besoins de soins de grande qualité ne cessent de grandir en France et en Europe. Nous devons donc encore explorer les possibilités !

Notre principal objectif est de répondre à vos interrogations, de trouver des solutions et d’accompagner vos ambitions.